9 mars 2021

Paris by night

Alors là, mesdames, messieurs, attention, on est sur du très très très bon. Ça fait longtemps que je n’avais pas prit autant de plaisir avec un thriller.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai adoré. L’ambiance nuits parisiennes, glauques à souhait, un personnage torturé (forcément vous me direz…). J’ai été happé par l’histoire et ne l’ai pas lâchée jusqu’à la fin, elle aussi excellente.

Prix du quai des orfèvres 2020, on pourrait dire que ce roman a été adoubé par l’institution et on sent bien que l’auteur est de la « maison » (et c’est effectivement le cas). Les quelques thèmes d’argot policier sont plutôt sympas je trouver.

Vous aurez compris, je vous conseille ce roman avec enthousiasme

A plus, Seb

Les cicatrices de la nuit
Alexandre Gallien
Editions Fayard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *