23 avril 2021

Fable social

En cette année 1888, Barcelone s’apprête à accueillir l’exposition universelle. La vie devient de plus en plus compliquée pour Ric Ric, pseudo anarchiste vivant d’expédients. La police est décidée à faire le ménage et lui mène la vie dure. Après un énième larcin, il fuit en direction des montagnes et se retrouve dans un « ostal », sorte de refuge sur le chemin des contrebandiers officiants entre la France et l’Espagne. Le propriétaire de l’ostal décide de le prendre comme serviteur. Traité comme un esclave, vivant dans une grotte de la montagne, le pauvre Ric Ric découvre pourtant l’amour en la personne de Mailis, une charmante quadra vivant un ostal voisin. Un soir, ayant abusé de l’alcool local, il « réveille » par mégarde une créature mythique ressemblant à un champignon géant. Bientôt à la tête de tout une troupe de ces créatures « les Fungus », il décide de se venger de ceux qui l’on humilié et de conquérir le cœur de la belle Maelis.

Oscillant en permanence entre le réel et la science-fiction, l’auteur aborde des thèmes variés tels que l’amour et les sentiments. Le pouvoir, que tous recherche et qui mène souvent à la guerre et à la souffrance. Même si Ric Ric se convainc d’agir pour l’intérêt général, il dirige sa troupe de Fungus tel un dictateur, persuadé que les masses doivent être guidées, par la force si besoin. Le pouvoir, thème centrale du roman, s’avère multiple et chacun des protagonistes le découvre selon leurs motivations.

Au final, un très bon roman parfois dur mais qui joue sur des sentiments variés pour porter les lecteurs dans ses réflexions. Et puis les Pyrénées, à la fois dures et grandioses, parfaitement retranscrites forment un décor somptueux pour porter cette fable mêlant science-fiction et lutte des classes.

Bonne lectures
Seb

Fungus le roi des Pyrénées
Albert Sanchez Pinol
Acte sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *