9 mars 2021

Petit manuel d’empaillage

Salut à tous,

Sonja Delzongle, pour être très honnête, tout ce que j’en savais, c’était de l’avoir vu lors de son passage à la grande librairie avec F. Thilliez et B. Minier entre autres. Je me souviens l’avoir appréciée et m’être dit : « faudrait que j’essaie un de ses romans. Donc, j’ai mis le temps mais voilà mon retour sur le hameau des purs.

Nous suivons Audrey Grimaud, envoyée enquêter sur un mystérieux incendie ayant fait sept victimes dans une communauté vivant repliée sur elle-même. Ce faisant appelés « les purs », ils vivent en semi-autarcie, limitant au maximum leurs liens avec « l’extérieur ». Une des particularités d’Audrey, ses grands-parents faisaient partie de la communauté est elle-même a passé quelques séjours parmi eux. Nous suivons donc notre journaliste entres son enquête et ses souvenirs alors que plane l’ombre d’un mystérieux assassin surnommer « l’empailleur ». (Je vous laisse découvrir pourquoi)

Autant le dire tout de suite, ce roman est parfois très glauque. Les scènes de crimes détaillées laissent peu de place à l’imagination. Les amateurs seront comblés, pour les autres, vous êtres prévenus. On oscille constamment entre le passé et le présent, les souvenirs d’Audrey et son présent. L’enquête nous embarque avec son lot de fausses pistes, de secrets de famille, de coupables pas si coupables et de victimes pas si innocentes. Et puis la fin… mes amis … quelle fin !!! si surprenante qu’elle pourrait en dérouter certains mais tellement bien…

Cette autrice fut une découverte comme j’aimerais en faire plus souvent. L’ambiance ne conviendra peut-être pas à tout le monde mais pour moi, ça l’a fait et bien plus encore. Un vrai coup de cœur. 2021 démarre d’excellente manière.

Bonnes lectures, Seb

Le hameau des purs
Sonja Delzongle
Folio policier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *